Faq

1/ Qu’est-ce que de l’eau de mer filtrée selon le protocole de Mr. René Quinton ? Et pourquoi est-il important d’en boire régulièrement de nos jours ?

Le physiologiste et biologiste français René Quinton (1867-1925) s’est rendu compte que l’eau de mer est un milieu organique (c’est-à-dire qu’elle est source de vie) et, il a eu la merveilleuse intuition que l’on pouvait utiliser cette eau pour soigner. Il a démontré, entre autres, que la mer était à l’origine de la vie des cellules animales.

De facto, René Quinton a démontré qu’une similitude très importante existe entre l’eau de mer (filtrée et stérilisée à froid) et notre plasma sanguin (c’est la raison pour laquelle Mr. Quinton avait appelé son eau de mer : « Plasma Marin », en faisant allusion au plasma sanguin). Comme si, finalement, notre plasma sanguin était notre mer intérieure.

« Notre corps peut être comparé à un aquarium, disait-il… Un corps vieillissant est comme un aquarium dont l’eau perd sa pureté première et se trouble : une fois cette eau changée, les poissons qui y vivent retrouvent leur vitalité ! »

René Quinton

René Quinton –

Les recherches scientifiques, depuis l’époque de Mr. René Quinton, confirment que notre plasma sanguin est identique, par ses composants, à l’eau de mer.

Aussi, la science nous prouve aujourd’hui que la grande majorité des maladies sont dues à une acidification du terrain organique, donc à une toxicité qui entraîne une déminéralisation de l’organisme et, par voie de conséquence, une déshydratation des tissus (cela va de pair, car, l’eau ne se fixe dans nos tissus que grâce aux minéraux organiques, c’est-à-dire, bio-disponibles, assimilables par nos cellules).

Pour résumer : Acidification = Déminéralisation = Déshydratation = Vieillesse et Pathologies !

Malheureusement, notre mode vie actuel nous acidifie fortement (stress, ondes électromagnétiques, air pollué, alimentation industrielle, transformée, etc.) et l’alimentation disponible aujourd’hui dans nos supermarchés est presque dépourvue de minéraux et d’oligo-éléments essentiels et bio-disponibles (actifs et assimilables par l’organisme).

Par conséquent, la supplémentation en minéraux et en oligo-éléments bio-disponibles est devenue essentielle afin d’éviter les déséquilibres responsables des pathologies.

Or, les deux seules sources de minéraux biodisponibles dont nous disposons sont les végétaux crus (ou très peu cuit)… et l’eau de mer stérilisée à froid selon le protocole de Mr. René Quinton (c’est tout !)

Les végétaux transforment les minéraux inorganiques en minéraux assimilables par l’organisme (grâce à la photosynthèse). En ce qui concerne le plasma marin, c’est le phytoplancton (algues microscopiques) qui transforme les minéraux marins et les rend ainsi bio-disponibles. Ce phytoplancton (la biomasse la plus importante de la planète) module tous les minéraux et oligo-éléments existants sur terre grâce au processus de photosynthèse et les transfère dans l’eau de mer. Le zooplancton, quant à lui (microscopiques organismes vivants en suspensions dans l’eau de mer) se nourrit de ce «jardin marin biologique naturel», qui, à son tour, produit une masse d’éléments bio-disponibles pour le corps humain. D’où l’importance du caractère vivant de l’eau de mer.

Les eaux vendues dans nos grandes-surfaces ont perdu ce caractère vivant, c’est la raison pour laquelle, à l’inverse du plasma marin de Quinton, on conseille de choisir de l’eau la moins minéralisée possible, car, les minéraux qui ont perdu leur bio-disponibilité deviennent de simples microscopiques cailloux qui encrassent notre organisme.

Outre la bio-disponibilité des minéraux, l’avantage important du plasma marin est qu’il contient l’ensemble de TOUS les minéraux et oligo-éléments organiques dont le corps a besoin, et ce, dans les mêmes proportions que dans notre plasma sanguin (on appelle cela le totum iono-minéral du sang). Nous pouvons dire, à peu de chose près, que le plasma marin de Quinton est du sang sans hémoglobine. Il en va de même pour nos liquides physiologiques et pour notre cerveau qui est constitué de 80 % d’eau de mer.

Aussi, le plasma marin permet de revitaliser l’organisme, car il rend les vitamines assimilables. En effet, une carence en oligo-éléments ne permet pas la bonne assimilation des vitamines. Pour ne donner qu’un exemple : supplémentez-vous en vitamine B12 si vous le souhaitez, mais si vous êtes en carence de cobalt, cela servira juste à vider votre portefeuille. Le cobalt est ce que l’on appelle un co-facteur de la vitamine B12.

Enfin, il est scientifiquement démontré que le plasma marin a une fonction gèno-bactérienne qui permet de détruire les bactéries ou virus indésirables. Bien entendu, le plasma marin ne détruit pas tous les gènes, mais uniquement les éléments pathogènes à l’humain. Le plasma marin est donc, en quelque sorte, un antibiotique sélectif naturel, car, les scientifiques observent que les bactéries nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme sont épargnées par le plasma marin. Des cultures microbiennes pathogènes ne peuvent y être provoquées. Son action est abiotique et bactériostatique. Le terme « abiotique » qualifie un milieu inapte à abriter ou à voir la vie se développer. Et le mot « bactériostatique » désigne l’action de certaines substances permettant de suspendre la multiplication des bactéries. Les antibiotiques et les antiseptiques sont des bactériostatiques.

« Les virus humains ne résistent pas et meurent dans l’eau de mer ; si la mer ne se protégeait pas elle-même, il y aurait de nombreuses épidémies au bord des plages. » – Dr. et Pr. Trino Soriano –


En résumé :

La solution marine en vente sur ce site (eau de mer filtrée selon le protocole de René Quinton) pourra donc aider votre organisme à guérir (face aux maladies), mais aussi, à conserver votre santé, grâce à une prise quotidienne dans un but préventif (présence de TOUS les minéraux et oligo-éléments dont l’organisme a besoin pour se construire, se réparer et fonctionner correctement).

Le plasma marin a un impact rapide et bénéfique sur le corps entier. Pour cette raison, il est à considérer pour son grand potentiel régénérant.

  • Il s’inscrit dans une thérapeutique de terrain physiologique.
  • Il renforce le système immunitaire (action aseptique, gèno-bactérienne, abiotique et bactériostatique).
  • Il augmente la production des globules rouges et améliore la qualité de vie des globules blancs.
  • Il vitalise l’organisme (léger effet dopant, énergétique).
  • Il nettoie le système cellulaire en profondeur (détoxination de l’organisme).
  • Il minéralise et hydrate les tissus (avec tout ce que cela implique : assimilation vitaminique, etc.).
  • Il régule le pH des liquides physiologiques (équilibre acido-basique de l’organisme), ainsi que les fonctions hépatiques et digestives.

Le plasma marin de Quinton constitue un adjuvant très précieux aux traitements médicaux (chimiques ou naturels), pour aider à lutter contre toutes sortes de maladies (si ce n’est toutes).

Le champ d’application du plasma marin est aussi vaste que le monde des vivants. Même en usage vétérinaire, les effets sont tout aussi remarquables. Vos animaux de compagnie (chiens, chats, chevaux, etc.) se sentirons mieux, ou guérirons plus vite, grâce à lui.